12/04/2017

Delirium, tome 2 : Pandemonium de Lauren Oliver

Delirium, tome 2 : 
Pandemonium 

Auteur: Lauren Oliver
Edition: Le Livre de Poche (Jeunesse)
Publié en: 2014
Genre: Jeunesse, Fantastique


Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble ils se sont enfuis, déterminés à gagner la Nature pour vivre leur passion. Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans savoir si Alex est encore vivant. Aujourd’hui Lena a rejoint la résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui coûter la vie. Mais une nouvelle rencontre vient remettre en question tous ses principes. Se battre pour avoir le droit d’aimer : cela a-t-il vraiment un sens ?



Il fallait bien que je me lance dans la suite un jour. Le premier tome m’avait laissé un goût assez amer, mais l’univers de l’auteur m’intrigue, puis finalement je voulais quand même savoir ce qui va arriver à nos deux héros.  J’avoue avoir eu du mal avec le début, le temps de tout remettre en place, mais finalement l’auteur nous aide avec une Lena qui se remémore les choses, ce qui fait une liaison assez sympathique, quand on a tout oublié. Après, Lena n’est pas mon personnage préféré et une fois de plus, c’est une vraie potiche qui n’arrive pas à prendre sa vie en main et se fait aider en permanence. J’aime beaucoup le fait que l’auteur alterne le maintenant et l’avant. L’avant parle des passages après la fuite de Lena dans la nature parmi les contaminés. Et le maintenant, parle de Lena quelque temps après, qui sert la cause des contaminés. J’ai déprimé face à l’absence d’Alex, même si la fin n’est pas vraiment une surprise en soi, vous comprendrez si vous le lisez. Par contre, l’auteur nous présente de nouveaux personnages, pour lesquels je me suis facilement attaché, par le fait de ce qu’ils ont vécu et vive encore. Je critique beaucoup le fait que c’est lent, que ça ne bouge pas de façon assez régulière, mais l’histoire reste nettement plus intéressante que le premier tome et me donne envie de plonger dans le dernier tome. Comme je le disais plus haut, pas vraiment de surprise sur la fin avec un joli triangle amoureux qui s’installe et j’espère ne sera pas plombant dans le dernier tome.


En conclusion, je reste assez mitigée sur cette série. Mais je pense que le fait de ne pas aimer Lena joue beaucoup. Et pourtant j’ai aimé ce tome, bien plus que le premier, mais là encore le fait d’être assez éloigné de l’endoctrinement apaise mon énervement donc je vois les choses différemment. L’histoire avance vraiment bien avec ce mélange de passé et présent, même si parfois les choses sont hypers lentes. J’ai quand même assez hâte de lire le dernier tome, en espérant que le triangle amoureux n’éclipse pas l’histoire principale.

 
4/5

Delirium, tome 3

Aucun commentaire:

Publier un commentaire